Classification

La classification est la séparation de groupes de particules en deux produits de granulométrie différente. On distingue deux catégories selon le principe utilisé :

- Classification par criblage
- Classification hydraulique/pneumatique

Dans la classification par criblage, la séparation des particules de différentes tailles s’opère en fonction de leurs formes géométriques, tandis que pour la classification hydraulique/pneumatique, les particules circulent dans un fluide. Ce procédé s’appuie sur différents phénomènes pour la séparation telles que les forces engendrées par les champs, la force du courant et la force d’inertie.

Dans la classification par criblage comme dans la classification hydraulique/pneumatique, on peut encore distinguer la séparation par voie sèche ou humide. Les unités de classification intégrées dans les circuits de broyage peuvent, le cas échéant, être employés comme appareils individuels séparés du circuit de broyage pour la fabrication d’un produit particulier. CEMTEC dispose à cet effet des technologies et appareils suivants :

- Cribles vibrants pour criblage humide et à sec
- Classification pneumatique au moyen de séparateurs à air et de cyclones
- Classification hydraulique au moyen d’hydrocyclones de différents diamètres


Criblage

Lors du criblage, la séparation du produit s’effectue en fonction de l’ouverture et de la forme de la grille, laquelle est typiquement caractérisée par l’ouverture des mailles.

Selon l’application, les tailles des particules à séparer et le débit, on utilise différents types de cribles, qui se répartissent dans les principales catégories suivantes :

  • Cribles vibrants
  • Cribles à courant
  • Cribles à rouleaux
  • Grilles de crible

Le centre technique de CEMTEC est équipé de deux cribles vibrants offrant de nombreuses possibilités de réglage pour la préparation individuelle d’échantillons ou les essais semi-industriels.

Crible vibrant IFE :

  • Surface criblante :         1,2 m²
  • Débit :         150 kg/h – 800 kg/h
  • Ouverture de maille :  250 µm – 8,0 mm

Séparateurs à air, cyclones

La classification à courant gazeux (par voie sèche), également appelée classification pneumatique ou séparation aéraulique, repose sur un effet physique dynamique ; sur nos séparateurs à air de dernière génération, il s’agit du principe d’accélération centrifuge. Selon la finesse de produit et le débit souhaités, on sélectionne au préalable l’un des trois séparateurs à air (tous trois différents). L’adaptation du régime, du débit d’air et de l’angle d’attaque des aubes directrices permet d’établir la base qui servira à affiner le réglage pour assurer une production efficace et la conception du séparateur.

Tous les principaux paramètres de processus peuvent être réglés/commandés sur nos deux séparateurs à air afin de déterminer le point de fonctionnement optimal. Ceux-si sont montés en circuit avec le broyeur à boulets « DORIS », mais ils peuvent également fonctionner de manière autonome. Selon le produit, la finesse maximale pouvant être obtenue est D98 = 1,5 µm (carbonate de calcium par exemple).

Nous disposons aussi d’un autre appareil de séparation classique : un cyclone, principalement utilisé pour le dépoussiérage des produits du broyeur vertical « STEFANIA ».

Hydrocyclones

À l’instar des séparateurs à air et des cyclones, les hydrocyclones fonctionnent selon le principe de l’accélération centrifuge. La suspension, présentant la teneur en solides appropriée, est amenée de manière tangentielle dans le cyclone au moyen d’une pompe et forcée par la géométrie de la chambre à suivre une trajectoire circulaire. La force centrifuge ainsi générée et la résistance de traînée des particules dans l’eau entraîne la séparation de la suspension de produits entrants en :

  • Suspension de fines
  • Suspension de grosses particules

Les hydrocyclones intégrés dans les deux broyeurs humides sont également utilisés en circuit ouvert pour la recherche ou la fabrication d’un produit.

Étant donné que la finesse du produit dépend essentiellement du diamètre du cyclone, CEMTEC possède des cyclones présentant des diamètres de ½“ à 6“.